Physalis (Physalis angulata)

Le physalis exotique est riche en vitamines, en protéines et surtout en phyto-stéroïdes et antioxydants. Ainsi, non seulement il soutient le système immunitaire en exerçant une action anti-inflammatoire mais contribue aussi à améliorer l’aspect de la peau en protégeant les cellules de l’intérieur.

Provenance

Originaire des hauts-plateaux du Pérou et du Chili, le physalis fait partie de la famille des Solanacées. Il existe jusqu’à 90 variétés de physalis et donc un grand nombre d’appellations. Cette baie aigre-douce porte par exemple aussi le nom de « groseille du Cap », de « baie des Incas » ou de « coqueret du Pérou ». Largement répandue de nos jours, cette petite baie orange prospère de préférence dans des régions chaudes et ensoleillées. Le physalis peut être cultivé au jardin ou sur le balcon mais ce n’est pas une plante rustique.

Partie utilisée de la plante

Le physalis est une excellente source de vitamines et de protéines. Sa teneur en protéines dépasse même celle des baies de goji, ce qui en fait un véritable concentré d’énergie protéique ! C’est la baie orange en elle-même qui est considérée comme particulièrement précieuse. Elle fournit des nutriments essentiels et renferme des antioxydants efficaces pour lutter contre les maladies. Il n’est donc pas étonnant que les Aztèques, voilà des siècles de cela, utilisaient cette plante pour guérir le cancer, l’hépatite et la malaria. Le physalis peut être consommé frais ou séché.

Utilisation et l'effet Physalis (Physalis angulata)?

On l’utilise de préférence pour combattre les troubles digestifs puisque les baies orange doré exercent un effet légèrement laxatif. En outre, quand on les mâche, les graines comestibles situées à l’intérieur des baies aident à aller régulièrement à la selle et favorisent la bonne santé intestinale.

De même, le fruit est considéré comme une excellente source de bêtacarotène (transformé en vitamine A dans l’organisme) et de vitamine C. La baie renferme aussi de la vitamine B1 et de la vitamine B6. L’excellente teneur en protéines du physalis (Physalis angulata) favorise le développement musculaire, stimule la croissance cellulaire et peut même aider à perdre du poids.

Le physalis est surtout très riche en phyto-stéroïdes et antioxydants. Consommé régulièrement, il protège des dommages cellulaires, des inflammations et contribue à la prévention des maladies dues au stress oxydatif. Si le physalis n’entre pas dans la catégorie des superaliments, il convainc cependant par sa richesse en vitamines et nutriments essentiels. Il concourt non seulement au métabolisme cellulaire mais accroît aussi le bilan énergétique comme les performances intellectuelles. Grâce à ses nombreux nutriments, le physalis peut aider à soulager les rhumatismes, l’asthme et les troubles métaboliques. En consommer permet également de protéger le système immunitaire de l’organisme, de stabiliser la glycémie et de réduire les signes d’une inflammation tels que rougeurs, enflures et démangeaisons.

Les extraits végétaux de Physalis angulata peuvent également être utilisés de manière optimale dans les soins cutanés anti-âge (processus de vieillissement thermique de la peau). Ils préviennent par exemple les micro-inflammations intradermiques et protègent de la lumière visible et infrarouge.