L’huile d’arbre à thé (Melaleuca alternifolia)

L’huile d’arbre à thé est vraiment polyvalente. Grâce à son action antibactérienne et antivirale, elle présente un large spectre d’utilisation. L’acné, les boutons, les verrues ne représentent que quelques-unes des nombreuses possibilités d’application de cette plante médicinale réputée, originaire d’Australie. Pas étonnant qu’on aime l’appeler « la plus petite pharmacie domestique » du monde.

Provenance

L’arbre à thé (Tea Tree) pousse dans les régions marécageuses d’Australie et appartient à la famille des myrtacées. Cela fait des générations que les populations indigènes d’Australie, les aborigènes, guérissent leurs blessures et autres problèmes cutanés avec le décocté des feuilles de l’arbre à thé. C’est grâce à l’explorateur Capitaine Cook que cette tradition s’est exportée vers l’Europe. Les feuilles d’arbre à thé sont récoltées pendant l’été austral (entre novembre et juin). Car c’est à cette période que l’huile d’arbre à thé présente la plus forte concentration en actifs.

Partie utilisée de la plante

L’huile essentielle est présente dans les feuilles et les branches et est extraite par distillation par entraînement à la vapeur d’eau. L’huile d’arbre à thé pure a une couleur claire tirant légèrement sur le jaune. Elle a une odeur fraîche, épicée et légèrement terreuse, qui n’est pas du goût de tout le monde. Cependant, elle s’avère particulièrement efficace.

Le spectre d’action de l’huile d’arbre à thé est énorme. Tel un « antibiotique naturel », elle agit contre les bactéries, les champignons et les virus. Cependant la bonne qualité de cette huile essentielle est capitale. Le terpinène et le cinéol constituent les principaux constituants actifs. Une huile d’arbre à thé efficace contient au minimum 35% de terpinène-4-ol et une teneur en cinéol maximale de 5 %. Seules les huiles haut de gamme non dénaturées sont efficaces sur le plan thérapeutique et produisent l’effet escompté.

Utilisation et l'effet L’huile d’arbre à thé (Melaleuca alternifolia)?

En usage externe, l’huile d’arbre à thé de qualité exerce une action anti-inflammatoire, antibactérienne, antivirale, antiseptique, cicatrisante, fongicide et antiprurigineuse. Ce qui signifie qu’elle possède un très large spectre d’action et qu’elle a donc toute sa place dans l’armoire à pharmacie familiale.

Aussi est-elle une aide précieuse pour toutes les inflammations cutanées telles que boutons, acné et abcès. En outre, l’huile d’arbre à thé exerce un effet très fongicide et virucide. Appliquée régulièrement de manière adéquate, elle permet de traiter avec succès verrues, mycoses des pieds ou des ongles. Par ailleurs, l’huile d’arbre à thé est très douce pour les tissus, ce qui est particulièrement utile lorsqu’on l’utilise pour combattre boutons et verrues. Cette huile universelle est également utilisée pour les bains de bouche en cas de gingivites ou comme gargarisme pour les inflammations de la gorge. Elle permet aussi de désinfecter rapidement écorchures, blessures et petites brûlures.

Que ce soit pure ou en quelques gouttes mélangées à une crème, une lotion ou un shampoing, l’huile d’arbre à thé peut être utilisée de manière très flexible. Il faut toujours veiller à choisir une huile de qualité supérieure. Voici quelques conseils pour bien utiliser l’huile d’arbre à thé :

Soin cutané :

Pour les peaux impures, l’acné ou même les lésions cutanées, l’huile essentielle peut être utilisée pure de manière localisée. Non seulement elle assèche les peaux impures, mais elle normalise aussi la production de sébum des glandes sébacées. De par son action antibactérienne et anti-inflammatoire, elle élimine en outre le pus et favorise la cicatrisation des peaux saines. C’est donc un allié idéal pour les abcès, qu’on l’applique pure ou sous forme de cataplasme à base de terre médicinale et d’huile d’arbre à thé. Mais pour les personnes allergiques, les enfants en bas âge et les personnes ayant la peau sensible, il est préférable de l’appliquer sous forme diluée. Pour un soin cosmétique naturel fait maison, on peut ajouter 2 à 3 gouttes d’huile dans une crème visage pour peaux normales.

Soins corporels :

En cas d’eczéma et d’irritations cutanées, une crème à base d’huile d’arbre à thé antiprurigineuse peut apaiser la peau. Appliquée pure, l’huile d’arbre à thé est également efficace pour soulager les irritations cutanées après une épilation ou le rasage. Les zones épilées/rasées peuvent être traitées à titre préventif, juste après le rasage, avec une crème à base d’huile d’arbre à thé.

Symptômes de refroidissement :

Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, l’huile d’arbre à thé peut aussi être utilisée pour traiter les affections du système respiratoire telles que toux, rhume et maux de gorge. Pour ce faire, il suffit de verser env. 5 à 10 gouttes d’huile dans 1 litre d’eau bouillante et de faire une inhalation pendant quelques minutes. Pour désinfecter une gorge enflammée, il est recommandé de faire des gargarismes deux fois par jour en mélangeant 5 à 10 gouttes d’huile d’arbre à thé dans un verre d’eau chaude. Les otalgies peuvent être soulagées en mélangeant 1 cuillère à soupe d’huile d’amande douce ou d’olive tiède avec 3 à 4 gouttes d’huile d’arbre à thé. Instiller ce mélange dans les oreilles que l’on viendra boucher avec un morceau de coton.

Hygiène buccale :

Un massage avec cette huile essentielle permet d’apaiser les rougeurs et irritations gingivales. Des bains de bouche réguliers avec ce mélange peuvent également aider. En premier secours contre le mal de dents, l’huile peut être appliquée pure, directement sur la zone douloureuse.

Mycose des pieds et des ongles :

Comme l’huile d’arbre à thé soulage non seulement les démangeaisons mais exerce aussi une action fongicide, elle permet de traiter les mycoses des pieds comme celles des ongles. Appliquée pure ou sous forme de bain de pieds (verser 5 gouttes d’huile dans un récipient rempli d’eau chaude), ses effets ne se font pas attendre longtemps. Pour prévenir les mycoses des pieds, l’huile peut être appliquée tout simplement le matin sur les pieds et surtout entre les orteils.

Pieds moites :

Grâce à son action antibactérienne, l’huile d’arbre à thé est également efficace pour lutter contre l’odeur de pieds. Un bain de pieds vespéral rafraîchit et détruit les bactéries.

Soin capillaire :

Qu’on ait les cheveux gras, des démangeaisons du cuir chevelu ou des pellicules : l’huile d’arbre à thé convainc par son efficacité. Soit on mélange env. 60 gouttes de cette huile essentielle dans un shampoing au pH neutre, soit on utilise un shampoing tout prêt au Tea Tree pour traiter cheveux et cuir chevelu.

Coup de soleil :

Si l’on a oublié de se mettre de la crème solaire et qu’on a fini par attraper un coup de soleil, un bain tiède avec 8 à 10 gouttes d’huile d’arbre à thé permet de se rafraîchir de manière agréable tout en apaisant les irritations cutanées. Ou alors on se prépare une huile de massage avec 100 ml d’huile de soin pour la peau et 20 gouttes d’huile d’arbre à thé puis on applique ce mélange directement sur le coup de soleil.

Courbatures et contractures :

Un bain chaud et ensuite un massage avec le mélange d’huiles assouplit les muscles contractés et détend l’ensemble de l’appareil locomoteur.

Test d’allergie :

Comme avec toutes les huiles essentielles, il peut arriver, même avec les meilleures huiles d’arbre à thé, qu’une réaction allergique se produise. Pour écarter ce risque, on peut réaliser un test de tolérance cutanée avant le traitement : appliquer une petite goutte d’huile d’arbre à thé sur le pli du bras et attendre 24 heures pour voir si une réaction se produit. Si la zone en question devient rouge ou si des boutons apparaissent, il vaut mieux diluer l’huile essentielle avant de l’utiliser.